Mariage dans les Deux-Sèvres, Marion + Arnaud

with Pas de commentaire

C’est toujours un grand plaisir de traverser un petit bout de la France pour aller photographier un mariage. Aujourd’hui, direction les Deux-Sèvres, département français de l’Ouest de la France pour le mariage de Marion et Arnaud. Tout d’abord, ce charmant couple me donne rendez-vous dans la maison de famille de la mariée, à Celles-sur-Belle près de Niort. C’est là-bas qu’ont eu lieu ses préparatifs. Ceux-ci se sont déroulés tranquillement, sans le moindre stress et sans pression, en sirotant du champagne ! Il faut reconnaitre que c’est toujours aussi agréable pour le photographe…

Direction le domaine de la Gravette.

Ensuite, une fois que tout le monde est près, direction le Domaine de La Gravette. Ancien domaine agricole situé au milieu des Deux-Sèvres, il a été racheté et superbement aménagé pour recevoir des mariages tout au long de l’été. La grange est magnifique et accueille les invités pour le repas du soir ou le brunch du lendemain matin. Tout le monde est arrivé, le marié est habillé, la cérémonie laïque va bientôt commencer. Celle-ci se déroule à l’extérieur, au milieu des arbres du parc du domaine. En plus du cadre absolument idyllique, toute la cérémonie se déroule parfaitement, sans le moindre accro. Il y avait un planning précis prévu en amont, comme je vous le conseille dans mon article 5 conseils de photographe pour un mariage parfait.

Les discours sont poignants, l’émotion palpable, tout le monde pleure de joie. À peine marié, le couple commence à mettre une ambiance de tonnerre en dansant sur « Thrift shop » de Macklemore pendant qu’ils quittaient le lieu de la cérémonie. La suite s’annonce bien.
Plus tard, nous réalisons quelques photos de groupe avec les invités qui débordaient d’énergie. Puis, j’emprunte les mariés aux invités pour réaliser les photos de couple. Tout le monde se dirige ensuite vers le vin d’honneur pour profiter des derniers rayons de soleil en dégustant des amuse-bouches raffinés. Le couple a eu une idée originale concernant le photobooth : l’installer en hauteur. Les invités ont donc dû s’allonger au lieu de se tenir debout pour se photographier, fou rire garanti.

Une chorégraphie de Sia au milieu des Deux-Sèvres

Alors que la plupart des couples se contentent d’une première danse simple et efficace, Marion et Arnaud ont surpris tout le monde, dont moi. Après le repas, sous un ciel étoilé, ils ont réalisé une chorégraphie absolument incroyable sur « Chandelier » de Sia, reproduisant chaque mouvement à la perfection. C’est ainsi qu’a commencé une longue nuit de danse, d’éclats de rire et de bonheur.
Après une bonne nuit de sommeil, je retourne au domaine pour photographier le brunch. C’est une option supplémentaire que je propose, mais qui est toujours très appréciée. En effet, les invités me connaissent, et l’ambiance est différente du jour J, ce qui donne lieu à des photos plus intimes. Finalement, le premier matin en tant que couple marié n’est-il pas aussi important que le jour du mariage ?

 

 

Les commentaires sont fermés.